Côté sport

Profil de l'étape Montluçon / Clermont-Ferrand 128.9KM


Si l'image ci-dessus ne s'affiche pas correctement, veuillez télécharger le plug-in Adobe SVG Viewer.

Cols et côtes Montluçon / Clermont-Ferrand 128.9KM

  • Km 38.2 - Côte de Montgiraud (606 m)1.9 km de montée à 6.4% - catégorie 4
  • Km 53.8 - Côte de Pouzol (663 m)6.6 km de montée à 4.7% - catégorie 4
  • Km 93.5 - Col de la Nugère (875 m)6.1 km de montée à 6.3% - catégorie 3
  • Km 106.8 - Côte de Vulcania (966 m)2.9 km de montée à 4.7% - catégorie 4

Côté tourisme

Montluçon

Cité des Bourbon, fière de son patrimoine médiéval comme de son passé industriel, Montluçon a su, ces dernières années, franchir le cap de la modernité, endiguer et même inverser son déclin économique et démographique.

L’histoire de Montluçon commence par un piton rocheux surplombant le Cher et la cité de Neriomagus, où s'était installée la légion romaine Octavia-Augusta. Lucius eut l'idée d'y installer un oppidum et donna son nom à l'endroit, qui devint Mont Lucius.

Dans les temps troublés qui suivirent la chute de l’empire romain, Montluçon passe entre les mains des barbares, du royaume d’Aquitaine, avant de devenir française sous Pépin le Bref au VIIIe siècle. C’est au XIe siècle que commence, sous l’égide de Guillaume de Bourbon, la construction du château qui remplace progressivement l’oppidum de Lucius. L’église Saint-Pierre est également bâtie à cette époque.

A partir du XIIe siècle, Montluçon devient l'enjeu d'une âpre bataille entre la France et l'Angleterre. La ville est libérée sous le règne de Philippe-Auguste et placée sous la protection des Bourbons. Le chapitre Saint-Nicolas est construit vers 1250 et reste à ce jour le plus ancien bâtiment de la ville.

La menace anglaise écartée en 1430, il faut aux Montluçonnais se frotter aux ambitions du roi de France, Louis XI. Opposé aux Bourbons, il s’empare de la ville et la développe : l’église Notre-Dame est bâtie ainsi qu’un couvent et un hôpital et les rues sont pavées. Le Connétable de Bourbon, dernier duc de sa lignée, est tué à Rome et toutes ses possessions, dont Montluçon, passent aux mains de la couronne. Le château ne reviendra défi nitivement à la ville qu’en 1816.

Belle endormie pendant le XVIIIe siècle, Montluçon se relève au début du XIXe siècle grâce à l’industrie et à sa position privilégiée entre le canal du Berry, ouvert en 1834, et le chemin de fer à ficelle reliant les usines à Commentry et ses mines de fer et de houille.

Ville-étape inédite
44 000 habitants (Montluçonnais)
Sous-Préfecture de l'Allier
Economie : La chimie, le pneumatique (Dunlop), l'électronique (Sagem).
Spécialités : Le charolais, vin : st pourçain, fromage de chamberrat, moutarde de charroux, pompe aux grattons (brioche aux lardons), pâté de pommes de terre, brioche aux pralines.
Sport : EDS Montluçon, club de football en championnat de France amateurs.
Célébrités : Odile de Montluçon, Audrey Tautou, Roger Walkowiak, Pierre Miquel, Max Dormoy, André Messager.
Festivals : festival de la chanson française, festival médiéval, printemps des peintres, festival Ciné en herbe, village de Noël.
Label : d'azur au château d'argent, sur une montagne d'or, le tout surmonté d'un soleil de même.
Slogan : mons lucens inter montes (mont étincelant entre les monts).

Votre étape

Prochainement ici, vous pourrez donner vos impressions et vos données (temps, cardio)