Côté sport

Profil de l'étape Moûtiers / Ste-Marie-de-Cuines 170.2KM


Si l'image ci-dessus ne s'affiche pas correctement, veuillez télécharger le plug-in Adobe SVG Viewer.

Cols et côtes Moûtiers / Ste-Marie-de-Cuines 170.2KM

  • Km 75.6 - Col de l'Iseran (2 764 m)47.4 km de montée à 4.1% - hors catégorie

Côté tourisme

Moûtiers

Moûtiers est situé au coeur de la vallée de la Tarentaise dont elle est la capitale. Elle est la porte d'accès de la haute vallée de la Tarentaise, et de plusieurs grandes stations de ski françaises, dont Courchevel, Méribel, les Ménuires, Valmorel et Val Thorens.
La ville est coincée entre les montagnes, dans un espace restreint, des immeubles ont d'ailleurs été construits sur les pentes. C'est pourquoi Moûtiers ne peut s'étendre.
Une des deux voies romaines, Alpis Graia, partant d'Aoste pour aller en Gaule en franchissant les Alpes, passait par le Petit Saint Bernard, Alpe Graia, puis descendait la haute vallée de l'Isère par Bourg Saint Maurice. Cette route se sépare après Moûtiers en deux branches, une allant vers Grenoble et Vienne, l'autre vers Lyon.

Moutier, cité-clairière ouverte au cœur de l'Arc jurassien, concentre ce que ce pays offre de meilleur.

Toutes les commodités d'une agglomération, mais la sérénité, la sécurité, l'humanité, la convivialité d'une petite ville. Un microclimat qui allie l'ensoleillement généreux de la montagne et la douceur de la moyenne altitude. Le potentiel professionnel d'un centre industriel mais la qualité de vie d'un cadre naturel somptueux et préservé. Une tradition culturelle vivace. 

Moûtiers a été fondé autour des années 650. A la base, Moûtiers n'était qu'une forêt que les moines Saint-Randoald et Saint-Germain ont défriché.

Par la suite, ils ont construit une collégiale ainsi que d'autres bâtiments. Moûtiers s'est agrandi avec les années, pour aboutir à ce que l'on connait maintenant.

Enserrées dans un cirque grandiose de moyennes montagnes, Moûtiers et sa région, au cœur du Jura suisse, possèdent un passé étonnant.

Moûtiers, bien avant le percement des tunnels ferroviaires, était un passage obligé. 

Flairant l'intérêt de ce site bien protégé avec des ouvertures vers l'Est et le Nord, Germain de Trèves fonde vers 640 un monastère qui donnera son nom à la cité et sera au Moyen Age un centre intellectuel et religieux de l'importance de Saint-Gall. 

Il n'en reste que la chapelle de Chalière, ornée de fresques du XIe siècle, une Bible d'Alcuin déposée au British Museum de Londres, les voûtes romanes de la collégiale et l'emblème que perpétue le drapeau prévôtois.

L'attrait majeur du Pays prévôtois réside sans nul doute dans les célèbres gorges, imposantes concrétions calcaires tombant à pic dans la Birse et que l'on qualifie à juste titre de site géologique d'importance européenne. Les gorges de Moûtiers figurent en bonne place dans le guide Michelin et les varappeurs viennent de loin pour pratiquer leur sport favori.

Cathédrale Saint-Pierre Evêché de Tarentaise Pont Saint-Pierre Moûtiers centre ville Cour de l'évêché Vue de la ville de Moûtiers Cathédrale Saint-Pierre
1 fois ville étape
3 821 habitants (Moutiérains, Moutiéraines)
Chef-lieu de canton
Economie : Ski, tourisme.
Spécialités : Fondue savoyarde, raclette, tomme de Savoie, vins de Savoie.
Sports : Ski, canoë kayak, tir à l'arc, football.
Célébrités : Nicolas Oudéard (artiste-peintre), Antoine Borel (journaliste et homme politique), Joël Chenal, Frédéric Covili, Julien Lizeroux (skieurs alpins), Michel Vion (président de la fédération française de ski).
Festivals : Festival de musique et d'art baroque, festival des rencontres musicales.

Votre étape

Prochainement ici, vous pourrez donner vos impressions et vos données (temps, cardio)