EpiniX Blog

Blog Officiel du site www.epinix.net

Aymon Folk Festival 2007

Bonjour à toutes et tous, une fois n'est pas coutume, ce message ne traitera pas de vélo (et j'entends certains déjà dire que c'est tant mieux). Aujourd'hui je vais vous parler de musique, et plus particulièrement du Festival Folk de l'association Aymon Lire qui fête déjà son 10è anniversaire. L'Aymon Folk, tel qu'a été baptisé ce festival, nous fait découvrir depuis une décennie déjà des groupes connus et moins connus qui tous, vouent une même passion à la musique celtique, traditionnelle, et qui en sont de très bon représentants.

Cette année encore ce festival s'est déroulé sur deux soirées (vendredi 3 et samedi 4 Août), je n'ai pu assister qu'à la soirée du samedi, mais rien que ça, c'est quelque chose. Si ça ne l'était pas, je n'en parlerais évidemment pas ici ce soir.

Quatre groupes se sont succédés ce soir là sur la scène placée sur la platelle des 4 Fils Aymon à Bogny-sur-Meuse, en haut d'une colline au centre de la ville. Platelle depuis laquelle ont résonné plusieurs heures durant, des chants mélodieux, ennivrant, qui donnent la pèche jusque tard dans la nuit, au point de quitter à regrets ce lieu de légende (je vous en dirai plus un autre jour sur la fabuleuse légende des 4 Fils Aymon).

Ce lieu a pour moi une grande signification, c'est sur cette platelle des 4 Fils Aymon, à peine âgé de 12 ans, que j'ai joué dans un spectacle son et lumière le fils de Charlemagne (Louis Ier - Petit Louis) au côté de personnes que j'ai retrouvé ce soir de festival en tant que spectateurs, mais aussi en photographe-reporter (une reconversion pour l'ermite Maugis). Une soirée placée donc pour moi, à la fois sous le signe bien agréable de la musique celte, mais également de retrouvailles.

Le point d'orgue attendue de cette soirée était le passage de TRI YANN, qui a été très scénique, et qui tranche, il est vrai, avec le dialogue que les groupes Cré Tonnerre et Bagad Café ont eut avec le public, mais qui ont reçu un très bon accueil de celui-ci. Cré Tonnerre (groupe de Bretagne de l'est, mais très à l'est, vers la Lorraine Belge) a excellement mis de l'ambiance, avant l'arrivée de TRI YANN.

Après le passage de ces derniers, malgré l'heure avancée et la fraîcheur de la nuit, de nombreux spectateurs sont restés pour écouter les morceaux joués par un groupe que j'avoue ne pas connaitre, Bagad Café, les musiciens sont originaires de Chaumont (52), mais qui avec leurs reprises entraînantes, une voix grave et envoutante et de bons arrangements ainsi que des compositions agréables, me font regretter de ne pas les avoir connus avant. Malgré ça, je ne peux pas dire que je ne les connaissais pas tous. En effet, j'ai eu la surprise de voir, dans ce groupe, une musicienne, que j'ai cotoyé au lycée (nous étions dans la même classe) et que je croisais de temps en temps dans les rassemblements des harmonies municipales du département, il y a près de 10 ans. A l'issue de leur représentation, j'ai pu féliciter la chanteuse Alexandra, et mon ancienne camarade de classe Marianne pour leur prestation, et je m'excuse auprès de Marianne de l'avoir retenue quelques instants malgré le froid de la nuit. A tous ceux, qui aiment la musique celtique, les reprises des plus grands succès des groupes tels que The Corrs, Tri Yann, Alan Stivell, n'hésitez pas une seconde si vous voyez une affiche avec Bagad Café, allez-y, vous ne serez pas déçus.

Les commentaires sont clos